Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Chiens et chats, pourquoi on les aime tant ?

Chiens et chats, pourquoi on les aime tant ?

Retour
6 chiens

Ils aboient… Twix, Noisette, Gayna, Molly, Okami, Crumble, Chiara, Flocon, Héros, Vanille, Cooky, Bacchus, Jack, Max et Mali. Ils miaulent… Maxou, Chipie, Félixe, Baguerra, Curly, Minou, Well, Pavel, Patoune, Hélios, Ilko, Nitro, Nina… et nous en sommes dingues ! Pourquoi ? Il existe de multiples réponses à cette interrogation.

On les aime, un peu trop parfois mais bon… c’est ainsi. On ne calcule pas les sentiments que font naître en nous ces boules de poils. Ils font partie intégrante de la famille et nous accompagnent dans les bons et mauvais moments.

Un choix affectif 

Le choix d’un animal, même s’il devrait être raisonné reste complètement affectif. Mais, qu’il s’agisse d’un chat ou d’un chien de race, il faut d’abord consulter leurs caractéristiques comportementales avant de les adopter. Pourquoi ? C’est simple. Si vous êtes sportif et avez envie de courir avec votre chien, il serait illogique de prendre un bichon ou un bouledogue anglais qui ne sont pas faits pour cela… Idem pour certains chats qui ont besoin de se dépenser et que vous destinez à laisser à l’intérieur. Il faut penser à votre animal afin de le rendre heureux.

Des vertus thérapeutiques 

Il y a quelques mois nous avions parlé de la médiation animale. De ces animaux qui interviennent auprès de patients hospitalisés, en maisons de retraite ou auprès de personnes handicapées ou qui souffrent de troubles divers. Les animaux apportent douceur et sérénité. Ils améliorent les capacités cognitives et sont des médiateurs. Les chiens aident leurs propriétaires à rester actifs. Et oui, ils ont besoin d’activités, de bouger, de se promener. De ce fait, c’est bien pour les maîtres qui doivent se prêter au jeu et bouger également !

Des capteurs d’humeurs 

Nos animaux captent nos humeurs, ce sont de véritables éponges. Notre corps en cas de problème dégage différentes odeurs que notre animal capte (les molécules volatiles). Souvent, si nous n’avons pas le moral, ils le sentent et certains sont encore plus proches de nous (pas tous !). Quoi qu’il en soit, leur présence est réconfortante. On ne parle pas de ronronthérapie pour rien: les ronronnements du chat sont apaisants et antalgiques (ils sont proches des fréquences sonores utilisées en kinésithérapie pour soulager les douleurs).

Quelques précisions 

  • 56% de la population mondiale possède un animal de compagnie. 
  • Les animaux de compagnie sont de précieux amis pour les seniors. 
  • Ils ont été précieux depuis le début du confinement car ils sont une présence pour les personnes vivant seules. 
  • Les animaux nous apaisent et nous font vivre dans le moment présent.

Une présence bénéfique 

Grandir aux côtés d’un animal contribue nettement au développement des enfants et des adolescents. Un animal est une compagnie, un soutien, un ami, un confident qui améliore la sociabilité, la confiance en soi. Mais il ne faut pas le considérer comme un jouet ou une peluche. Nos animaux aussi mignons soient-ils sont bien plus que cela. Il faut apprendre aux enfants (et même à certains adultes) à les traiter avec respect et qu’il faut les gérer, s’en occuper, répondre à leurs besoins. Tous ces éléments responsabilisent les enfants car cela demande de l’attention et du travail au quotidien.

Les adultes également profitent des avantages qu’apportent nos boules de poils. En effet, le fait de caresser son chien, son chat a des effets positifs. Cela diminue la tension artérielle et la fréquence cardiaque. En clair, nos animaux nous font du bien. Ils sont de véritables anti-stress car ils libèrent en nous des endorphines (sensation de bien-être), sérotonine (état de bonheur) et ocytocine (hormone de l’amour).

L’anthropomorphisme 

C’est la tendance à attribuer aux animaux des réactions propres à l’homme. Il est dur de l’écrire mais il faut être conscient que les chats ne nous portent pas le même amour que nous leur portons. Ces derniers nous aiment car nous satisfaisons leurs besoins… Tout est question d’interprétation et chacun est libre de le croire ou non. Personnellement je préfère oublier ce que je viens d’écrire car cela ne change rien à ma relation affective avec mon matou. Ce sont des charmeurs qui parviennent à leurs fins, de jolis manipulateurs qui nous apportent de toutes façons beaucoup quoi qu’on puisse dire sur eux. Beaucoup de propriétaires de chiens les considèrent comme des enfants. Ils prêtent à leurs chiens des sentiments et intentions qu’ils n’ont pas du tout. Mettons-nous en tête qu’un chien ne réfléchit pas comme un humain tout simplement. Leurs attitudes, un peu comme celles des chats sont guidées par l’obtention de privilèges. Un chien ne fait, par exemple, pas une bêtise pour se venger ! Nous avons tendance à leur attribuer nos sentiments, nos façons de penser mais cela ne fonctionne pas ainsi. 

De nos jours, force est de constater que les relations entretenues avec les animaux sont la plupart du temps très proches du schéma qui lie les parents et leurs enfants ! C’est ainsi.

Certains les aiment plus que les humains 

L’attachement des humains à leurs animaux de compagnie est un sujet très complexe. Certains disent préférer les animaux aux hommes ! Pourquoi ? Simplement car avec les animaux, il n’est pas nécessaire de jouer un rôle. Nous sommes nous-même. L’animal permet d’oublier ses tracas quotidiens et de contrer la solitude. Sans tomber dans les excès, prenez soin de vos animaux de compagnie, donnez-leur de l’affection, et ils vous le rendront bien !

Cet article a été réalisé par

Vous l'avez aimé ? Rendez-vous sur leur site !


Article réalisé par Letz be healthy
Voir plus d'articles