Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Résultats scolaires : votre enfant dort-il bien ?

Résultats scolaires : votre enfant dort-il bien ?

Retour
6a instit enfants classe

 Des nuits de mauvaise qualité peuvent influencer les performances à l'école, et si elles laissent à désirer, il faudrait s’interroger sur l’existence d’un problème de sommeil chez l’enfant.

Une série d’études ont déjà associé le sommeil et la scolarité. Celle-ci, coordonnée par une équipe de l’université McGill (Montréal), s’est intéressée plus particulièrement aux résultats en mathématiques et en langues. Pourquoi ? « Nous croyons que les fonctions exécutives – attention, planification, aptitude à accomplir plusieurs tâches à la fois… - sont très révélatrices de l’impact du sommeil sur la performance à l’école, et ces capacités sont plus importantes en maths et en langues que dans d’autres matières », expliquent les chercheurs.

Ils ont évalué l’efficacité du sommeil chez des enfants âgés de 7 à 11 ans, qui ont été surveillés pendant plusieurs jours par actigraphie (le dispositif, une sorte de montre, enregistre le rythme veille – sommeil et des paramètres nocturnes). « Ceci nous a permis de déterminer la structure habituelle du sommeil chez ces enfants, et nous avons comparé ces informations avec leur bulletin ».
Résultat : un sommeil de qualité – un équilibre optimal entre la durée réelle du sommeil et le temps passé au lit - est associé à de meilleurs résultats, en l’occurrence donc en mathématiques et en langues.

Premier enseignement : « Il n’est pas toujours facile de mettre un enfant au lit à heure régulière, un élément clé de la qualité du sommeil, mais l’effort en vaut vraiment la peine », poursuivent les spécialistes québécois. Ensuite, « des notes insuffisantes à l’école peuvent être le reflet de problèmes de sommeil chez l’élève. En fait, de nombreux enfants sont dans cette situation, mais le lien ne vient pas forcément à l’esprit. Nous pensons que les pédiatres devraient inclure des questions sur le sommeil dans le cadre des examens médicaux de routine. Le dépistage d’éventuels soucis de sommeil est particulièrement important chez les enfants qui éprouvent des difficultés en mathématiques, en langues et en lecture ».

Source: Sleep Medicine (www.journals.elsevier.com/s)
publié le : 07/03/2015 , mis à jour le 31/08/2016

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles