Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > De graves lésions oculaires dues aux éclaboussures...

De graves lésions oculaires dues aux éclaboussures de gels hydroalcooliques chez les enfants

Retour
1a enfant oeil

Il est difficile de trouver un bâtiment où il n'y a pas de borne de désinfection contenant du gel hydroalcoolique à l'entrée, mais vous en trouverez aussi chez vous... C'est une bonne précaution nécessaire dans la lutte contre le coronavirus, mais les enfants curieux peuvent facilement en recevoir dans les yeux et en subir des dommages graves.

Lésions oculaires

Prof. Dominique Vandijck, directeur général adjoint du Centre Antipoisons: "Plusieurs ophtalmologues de différents hôpitaux nous ont contacté pour signaler des cas d’enfants qui ont subi de graves lésions oculaires après avoir été accidentellement exposés au gel hydroalcoolique. Les gels sont très concentrés et contiennent au moins 70 % d'alcool. Lorsqu'ils pénètrent dans l'œil, ils peuvent provoquer une douleur intense, une irritation et même une altération de la vision. Selon ces spécialistes, dans des cas extrêmes, un traitement chirurgical et un suivi à long terme sont parfois nécessaires." 

Chiffres

Depuis le début de la crise du coronavirus, le Centre Antipoisons a reçu plus de 1.225 appels pour des accidents impliquant des gels hydroalcooliques. Maintenant que le nombre de cas d’infections au coronavirus augmente de manière exponentielle, l'utilisation de ces gels est également en hausse. Patrick De Cock, coordinateur de la communication: "Pour plus d'un quart des victimes, il s'agit d'une éclaboussure de gel hydroalcoolique au niveau oculaire (328/1225 victimes = 27%), dont plus de la moitié était des enfants (179/328 victimes = 55%)."

Que faire ?

Dominique Vandijck: "Nous tenons tout d'abord à souligner que les gels hydroalcooliques sont très utiles et nous ne voulons pas décourager leur utilisation, au contraire. Mais, néanmoins, soyez vigilants. En cas d'exposition, il est préférable d'appeler immédiatement le Centre Antipoisons et il est très important d’immédiatement bien rincer l'œil à l'eau tiède et pendant 15 minutes. Surtout, n'attendez pas que des plaintes telles que des douleurs et des irritations apparaissent. En fonction de l'avis de notre expert et/ou de la présence de symptômes (irritation permanente de l'œil, douleur et/ou trouble éventuel de la vision), vous vous rendrez ensuite à l'hôpital pour un contrôle par un ophtalmologue. Et deux précautions valent mieux qu’une", souligne le professeur Vandijck.

Comment prévenir ?

Patrick De Cock: "C'est surtout chez les enfants que le risque d'éclaboussures dans les yeux est le plus grand. Les distributeurs sont souvent placés à une hauteur telle que l'alcool peut facilement et directement atteindre leurs yeux. Nous recommandons donc de faire très attention aux enfants lors de l'utilisation du distributeur.  Mieux encore: faites-le pour eux. Parce que parfois, ça va très vite. Dès que vous appuyez sur ce levier, le liquide ou le gel est expulsé. Par conséquent, vérifiez toujours qu'aucun morceau de gel séché ne colle à l'extrémité et, si c'est le cas, retirez-le. Vous pouvez également utiliser un distributeur avec un boîtier de protection par exemple, pour que les éclaboussures ne puissent pas atteindre les yeux. Enfin, s'il est possible de se laver les mains avec de l'eau et du savon liquide, c'est préférable."




L'article vous a plu ? Rendez-vous sur le site du Centre Anti-Poisons pour d'autres articles sur les intoxications !



Article réalisé par Centre Anti Poisons
Voir plus d'articles